• Vie et Randos du CPDCSM

     

    Vie et Randos du CPDCSM

  • Pendant que l'Eclaireur flottait et sifflotait à Salies de Béarn pour préparer la prochaine saison dans la baignoire et autre piscine, le Philou et l'Annie filaient au Balaitous pour s'envoyer dans les pentes de Las Neous!

    Les quelques photos témoignent de l'engagement et la bonne humeur de cette belle virée en duo (et en compagnie des rencontres du jour pour le sommet!).

    L'année prochaine, j'en serai si mes vieux os ne lâchent pas!!!

    Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!Philou et Annieau BALA, sans lou Papé!


    votre commentaire
  • En ce jeudi 19 avril nous décidons de reprendre le chemin du Val d'Arrius avec mon vieux complice Pierre comme autrefois ! Après quelques années "perdus de vue" nous nous retrouvons comme au bon vieux temps de très bonne heure et de bonne humeur!

    Après un le portage habituel dans le bois et sur les premières pentes, on chausse très vite pour une montée magnifique à la fraîche. Les histoires du Pierrot et ses blagues égaient un peu plus cette rando en duo. Après la rencontre d'un "solitaire", on voit débouler 3 skieurs qui descendent sans être montés??? En fait, des mecs de la SHEM  qui avaient passé la nuit à la cabane d'Artouste après s'être fait heliportés, les feignasses!

    Casse croûte au dessus du passage d'Orteig et descente dans douce compote idéale pour de larges  virages printaniers!

    Passage obligé aux jonquilles pour ces dames et retour au bercail à 14h.

    Une belle Ossaloise de plus.

    Retrouvailles au Val d'Arrius Retrouvailles au Val d'Arrius

    Retrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'ArriusRetrouvailles au Val d'Arrius


    votre commentaire
  • Dans le massif de l'Arbizon, ce devait être la brèche de l'Escalère avec Yoyo et ce fut Costeouillère avec Fifi(Coste) et Patrick.

    Magnifique départ à 8h30 des granges de Camoudiet vers le Costeouillère mieux exposé que l'Escalère. Petite demi heure de portage. Au fil de la montée, le temps s'est un peu dégradé avec des rentrées de sud. 

    Les deux "jeunes" ont pris les devant en papotant comme des "compays". Derrière nous y avait du monde et pas qu'un peu.  On a été enfumé par 3 moules burnes en compète! Un coup au moral, c'est là que l'Eclaireur sent que les années passent !!!

    En haut le temps s'est dégagé pour une descente d'abord cassante (aie les jambes de vieux!!!) puis hyper douce sur neige transfo comme dans le ski de printemps des années 70!

    Retour à la coche pour un casse croute bien mérité et anecdotes croustillantes.

    Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!Dimanche y avait Coste mais pas Ouillère!

     


    votre commentaire
  • Nouvelle fenetre ouverte sur la vallée d'Ossau ce vendredi 6 avril: Yoyo et l'Eclaireur vont aux nouvelle fraîches sous le regard bienveillant de Jean Pierre! 

    Le Pène de la Glère ou le Pic d'Ayous? l'itinéraire du Pène de la Glère est prometteur, une seule trace et  une super qualité de neige. Montée au taquet jusqu'à la dernière corniche qui se passe sans difficulté. Personne au sommet et une vue à 360 toujours aussi spectaculaire: cirque d'Anayet, massif du Visaurin, pic d'Anie...

    La descente dans les combes immaculées permet à Lionel d'approcher la courbe parfaite et à l'Eclaireur d'apprécier la précision de ses nouvelles planches !

    Après un changement de neige surprenant dans le dernier mu, retour tranquille et petit café sympa chez Sancho!

    Ce sera sans doute la dernière visite de la saison à Jean Pierre . On changera de vallée pour les prochaines!

    Duo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean PierreDuo de choc pour un retour chez Jean Pierre


    1 commentaire
  • Vendredi30 mars, après des jours et des jours de dépressions, enfin une fenêtre s'ouvre sur l'espoir!! Puisque personne n'est au balcon, j'y vais tout seul !!

    Direction la petite spéciale de l'Eclaireur. A Anéou, 5 voitures !!! Mais où sont t'ils tous ???  A la plage, au bistrot, au boulot, au dodo???

    Putain c'est le pied d'avoir le grand blanc pour soi tout seul! Et les couleurs du ciel sont uniques.

    Montée vers Pombie, bifurcation vers le vallon suspendu de Peyreget, claque habituelle du Jean Pierre, autophoto du randonneur, passage scabreux dans la profonde vers l'arrière du cirque de Peyreget.

    La  brêche n'est  protégée que par une petite corniche et les couloirs du cirque sont purgés. C'est le moment de se lacher dans la peuf! Que du bon tout le long, du ski comme on en fait plus depuis longtemps dans les pentes totalement vierges. Dommage que les jambes n'aient plus vingt ans!!!

    l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!l'Eclaireur fait son cirque en solo!

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique