• Ce devait être une promenade de santé en ce jeudi 22 février. Au vu des risques 5/5 annoncés par la météo montagne, le duo Yoyo et l'Eclaireur décide de rester sur le piémont. Direction port de Castet et Soum de Male.

    900 m en pays Ossalois. Mais que ce fut dur pour l'Eclaireur, une journée sans!!! le putain de mur et le bris d'un bâton firent de cette rando une éprouvante bavante! Heureusement qu'il y avait une super neige sur 70% de la descente, légère, et froide. Le Lionel pu y montrer tout son talent de surfeur et l'Eclaireur réaliser quelques courbes presque parfaites!Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !Le Soum de Male : le sommet qui fait mal !

     


    votre commentaire
  • Dimanche 28 janvier. Putain c'est le jour ou jamais!

    RDV a Gan,  Philou, Yoyo et l'Eclaireur sont parti pour une grande journée Ossaloise.

    Ce sera Saoubiste et ses combes jolies ! Chaussage à la voiture au pont de Camps et montée dans le bois sans toucher du caillou. On laissera le Yoyo à la cabane pour attaquer entre skieurs les vallons jusqu'au col à gauche du Pic Saoubiste. La claque est toujours aussi forte quand on prend le Jean Pierre en pleine poire ! Et le 360 est superbe. Les photos parlent d'elles mêmes. Sans doute rencontre lointaine avec la Timu qui tracent des courbes parfaites avant notre arrivée au col.

    Alors pour la descente toute en peuf, no comment !!! C'est le pied intégral: même si l'Eclaireur n'a plus de cuisses et laisse partir les skis, le Philou, lui, garde son style pur et coulé.

    Une à ne pas oublier, une à mettre dans les annales !!!

    Saoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean Pierre Saoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean PierreSaoubiste, le vallon révé du Jean Pierre


    votre commentaire
  • Lundi 15, le duo de choc se reforme pour une séance de peuf en Pays Toy.

    Yoyo et L'Eclaireur  sont de retour ! Et scoop, le surfeur a coupé son surf en deux et pourra se prendre pour un skieur à la montée. Départ de Tournaboup un peu tard mais sous le soleil de Janvier. 

    Montée vers les Crêtes de la Pegue dans une trace toute faite mais un peu chaotique !!! Y a de la peuf partout et la lumière est magique. La fenêtre se referme quand on arrive à la Crête, on est parti un peu trop tard comme d'hab !C'est la première fois que je vois un surfeur enlever des peaux de phoque (spécial dédicace au Sergio qui attendait ça depuis des années!!!). 

    Y aura pas de photos dans la descente car le jour blanc a succédé au jour bleu. De touts façons l'Eclaireur était tout à gauche et le Yoyo tout à droite comme de vrais "chacun sa merde".

    Grosse poudre un peu dure à manier mais c'était le pied malgré les jambes "de papé" sur la fin. On en a manié de la belle et profonde sur toute la longueur!

    Retour tranquille vers Tournaboup. C'était le jour pour faire cette classique et on y était!

    La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!La belle Barégeoise comme dans un rêve!


    votre commentaire
  • Vendredi 12 janvier: grand beau, les cpdcsm's boys vaquent à leurs occupations. Mais l'Eclaireur veille et retourne chez lui pour aller tater de la peuf! Direction Barèges en solo! Sur Etscoubous y une trace de moule burnes,tant pis c'est mieux que de se taper une rando en profondeur !

    Dans le mur, échange intergénérationnel avec un jeune super sympa avec qui je fais un bout de chemin. Direction les crêtes de Lurtet et le Soum de Cocouts ( le sommet des coucous !!!) avec une belle corniche et un flanc immaculé!.

    Le jeune me quitte pour faire  un couloir "crampon piolet" a gauche du Pic des Crampettes. Montée directe au soum. Descente par la corniche, mais la sous couche croute un peu . Il faut tirer en biais !La suite est sublime, pas une trace, le grand blanc Toy pour l'Eclaireur! Putain quel pied, et ce jusqu'en bas du mur. Casse croute ensoleillé à Puntou puis laisser aller jusqu'au parking.

    La plus belle de la saison???

    Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy dans 40 de peuf!Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy dans 40 de peuf!Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy dans 40 de peuf!Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy dans 40 de peuf!Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy dans 40 de peuf!Vol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays ToyVol solitaire au dessus d'un nid de coucou en Pays Toy

     


    votre commentaire
  • Profitant d'un "vasistas" en ce dimanche 17 décembre, le Philou, l'Annie, Le garde de l'Onf et l'Eclaireur, au vu de la dépression galopante, décident d'en rester au fondamental : le Jaout depuis le port de Castet. Bon, ce sera pas la rando de l'année, mais c'est toujours mieux que de prendre un tir et des risques en altitude.

    Et on s'est pas trompé, on a pu chausser avant le premier plateau et progresser dans une trace sur 30 de peuf. Tout le flanc du Jaout est gavé dans les combes mais le couloir sous la brèche est "aux cailloux". Tout le haut a été venté dans la semaine. On bifurque vers la droite pour arriver au point praticable le plus haut.

    Petit casse croûte et streap tease de la Parisienne pour réchauffer l'atmosphère! C'est vrai qu'un peu de féminité  au pays des ours, ça fait pas de mal.

    Le temps se couvre rapidement et la descente se fera en "jour blanc" dans une belle peuf ultra légère.

    Bon, ça c'est fait commente le Philou, la prochaine c'est chez les Toys !!! C'est pas con comme idée de retourner dans la vallée de l'Eclaireur .

    Et félicitations au nouveau papé Pélo . Il a une Lou dans sa bergerie !

    La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !La belle Parisienne dans le Piemont Ossalois !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique